Accueil Mouvements Démissionnaires du RCD: Vers la création d’un nouveau mouvement politique dans la région

Démissionnaires du RCD: Vers la création d’un nouveau mouvement politique dans la région

0
2
60

Les cadres démissionaires du RCD sont en voie de lancement d’un nouveau mouvement politique dans la région. C’est le message lancer à travers la déclaration diffusée pour la presse le 9 juillet dernier. Les cadres et les militants ont fait un constat des plus sombre s’agissant des pratiques et fonctionnement de leur ancien parti allant jusqu’à les qualifier  » de politique d’inquisition médiévale ». accusant sans détour la direction du RCD , les 18 signataires assènent « Ces dérives dangereuses pilotées par la direction du parti, se poursuivent à ce jour : Mise à l’écart de l’encadrement, blocage des cartes, installation de structures parallèles et clientélistes, mépris et insultes envers les militants…sont autant d’artifices qui scellent une stratégie morbide d’accaparement de ce qui reste du parti à des fins purement occultes. »

Le parasitage des instances  du parti est également évoquée, allusion faites à l’ex président Said Sadi qui continue à faire main basse sur le RCD, le considérant comme exclusivement sien. »L’intrusion des structures parallèles adoubées pour remplacer les structures officielles et statutaires en dit long sur le sort réservé aux structures de bases du parti et à l’indispensable implication  et l’émergence des femmes et des jeunes dans l’action politique de manière effective. » avant de faire le constat que le RCD par ses pratique et ce fonctionnement n’est plus un cadre de débat serein et de fond, « Le RCD n’offre plus un climat serein d’un vrai  débat de fond, tant  il s’est coupé de sa base, de son corps électoral et de la société civile. Nos pensées vont aux militants sincères et convaincus du projet de société du parti, qui se battent encore chaque jour sans calcul et sans ménagement, mais dont les efforts sont accaparés par des opportunistes et affairistes qui instrumentalisent le parti. Nous partageons leur  déception. Il  est clair désormais qu’il est impossible de parvenir à un quelconque changement dans ce parti verrouillé, qui reproduit les tares et les pratiques du système politique en place. « 

Enfin, ces cadres et militants appellent  à ouvrir de nouvelles voies et à la création du manifeste pour les libértés et la démocratie.« Les militants démocrates, ceux qui ne veulent pas se résigner doivent ouvrir de nouvelles perspectives. Chacun d’entre nous a la responsabilité de porter dans l’efficacité un projet de progrès économique, social et politique qui en l’état ne peut être porté qu’en dehors du RCD.

De fait, le contrat moral qui nous liait au RCD est rompu et nous informons, l’opinion publique de notre démission des rangs du Rassemblement à dater de ce jour.

Nous reprenons notre liberté pour œuvrer au sein du Manifeste des Militants pour les Libertés et la Démocratie, et créer un cadre fédérateur ouvert à tous les militants épris de liberté de  justice et de démocratie.« 

nous reproduisons intégralité de la déclaration 

dEMISSION 001dEMISSION2 001 (1)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par kabyles15
Charger d'autres écrits dans Mouvements

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ulac Triciti di temdint n Tizi Wezu

Cet après midi une coupure générale  de l’électricité est survenue dans toute la ville de …